Déjeneur sur l’herbe, en musique, dans la campagne anglaise


Robin Ticciati, directeur musical de talent, déclare son grand amour pour l’opéra: “L’opéra a été un cadeau dans ma vie,” estime-t-il, “j’ai commencé par être obsédé par la musique, puis j’ai découvert les voix et quand il s’agit de voix, d’orchestre, de lumières, de mise en scène, de techniciens, ce sont des hommes et des femmes ! C’est ce qui me passionne dans l’opéra,” poursuit-il, “tout le monde compte, c’est une connexion humaine, il s’agit de comprendre les battements du cœur d’un chanteur, d’apprendre ce que les gens ont de meilleur en eux et c’est travailler ensemble sur quelque chose qui est tellement plus grand que nous.”

Un manoir de l‘époque des Tudor dans les Sussex Downs est le cadre dans lequel Ticciati poursuit une tradition d’excellence, instaurée au milieu des années 30 : le festival de Glyndebourne.

Monet  Dèjeuner sur l'herbe 1865-1866 oil on canvas Musée d'Orsay
Monet
Dèjeuner sur l’herbe
1865-1866
oil on canvas
Musée d’Orsay

L’édition 2014 marque les 80 ans de l‘évènement. Une grande occasion non seulement pour les Anglais ‘d’un certain âge’, mais aussi pour un très grand nombre de jeunes qui pourront jouir de la musique, des jardins et d’un élégant pique-nique, ou mieux encore, d’un déjeuner sur l’herbe.

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...