De retour à l’école: enseigner le bonheur


Pas toujours facile d’avoir envie de rentrer à l’école, ni pour les élèves et souvent même pas pour les profs!

Mais si parmi les matières d’études vous proposez d’enseigner (ou d’apprendre) le bonheur est-ce que cela sera plus agréable ? C’est ce qu’on essayé de offrir plusieurs institutions éducatives en Europe et dans le monde. Cela a commencé au Bhoutan, un petit royaume au cœur de l’Himalaya, dans lequel l’évaluation du PNB Produit national brut a été remplacée par celle du BNP  (Bonheur national brut).

English: "Gross National Happiness is more important than Gross National Product" by Jigme Singye Wangchuck, king of Bhutan.
English: “Gross National Happiness is more important than Gross National Product” by Jigme Singye Wangchuck, king of Bhutan.

Est-ce que les jeunes génération réussiront par le développement du BNP à améliorer leurs conditions de vie et à faire face aux difficultés grandissantes produites par la globalisation ? C’est ce que souhaite Maha Barada, Euronews : « L‘éducation positive consiste en une approche psychologique qui vise à développer le bien-être des élèves et faire la promotion du bonheur. (…) Il est de plus en plus évident que l‘éducation positive aide à réduire l’angoisse, dope l’estime de soi et aide les jeunes à faire plus à l‘école. »

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...